Blog, Médecine

Maigrir soulage l’arthrose

L’excès de poids favorise l’apparition de l’arthrose du genou, des hanches et des doigts. On pourrait croire, à tort, que les douleurs de l’arthrose entraînent une réduction de l’activité physique et donc une prise de poids. Au contraire, l’obésité est en elle-même un facteur de risque d’arthrose, qu’il est possible de maîtriser.

L’excès de poids pèse sur les articulations

L'excès de poids favorise l'arthrose

L’obésité est caractérisée par un Indice de Masse Corporelle (IMC) supérieur à 30. Il faut savoir qu’un IMC normal se situe entre 20 et 25. Il correspond au poids en kilogrammes divisé par la taille en centimètres. Le risque d’arthrose est 4 à 5 fois plus important chez les personnes obèses. Plus faible chez les personnes en simple surpoids, ce risque est tout de même existant.

Concrètement, l’excès de poids alourdit la charge sur les articulations qui soutiennent le corps : c’est ce que l’on appelle stress mécanique. Ainsi, l’arthrose du genou et de la hanche sont particulièrement fréquentes en cas de masse trop élevée, qui dégrade ces articulations. A titre indicatif, les genoux portent une charge équivalente à 3 à 6 fois le poids du corps lors de la marche.

En ce qui concerne l’arthrose de la main ou celle du pouce (rhizarthrose), le lien avec l’obésité reste encore à confirmer. Cependant, des études ont mis en avant l’hypothèse que les protéines sécrétées par le tissu adipeux (adipokines) modulent les fonctions chondrocytaires. En clair, cela signifie qu’elles sont susceptibles d’avoir un impact sur les cellules du cartilage et même le dégrader.

Diminuer la charge sur les articulations

Les exercices pour soulager l'arthrose

La solution pour éliminer le risque d’arthrose est donc de perdre du poids. Et qui dit perte de poids dit généralement association d’un régime et d’une pratique sportive régulière. Si le sport ne semble pas aller de pair avec l’arthrose, il existe des exercices adaptés à la maladie. Il est important de consulter un médecin, voire un kinésithérapeute, afin d’être aiguillé et conseillé sur le type d’exercices à pratiquer.

Outre le fait d’améliorer la condition physique générale et de réduire les risques de maladies vasculaires, la perte de poids soulage les crises d’arthrose. Elle diminue les douleurs et la raideur des articulations, et peut ralentir la progression de la maladie. De leur côté, les exercices prescrits renforcent les muscles pour mieux supporter la charge sur les articulations sensibles et les assouplissent.

Une perte de 5 à 6 % du poids seulement permet une véritable amélioration des articulations. D’ailleurs, on dit que perdre 500 g soulage les articulations de 2 kg à chaque pas.